Le traducteur vocal : comment ça fonctionne ?

C’est un rêve qui se rapproche de plus en plus de la réalité quand on peut discuter avec quelqu’un qui parle une langue différente de la nôtre, ou quand on peut simplement comprendre et se faire comprendre à l’aide d’un traducteur vocal. Le domaine de la traduction automatique a fait d’énormes progrès ces dernières années, avec des traducteurs automatiques plus précis.Tous les acteurs majeurs du secteur, de Google et Microsoft à DeepL, ont rejoint la mêlée. Il n’est plus nécessaire de faire appel à un traducteur humain pour traiter les traductions informatiques. En saisissant un texte dans le champ désigné, l’ordinateur proposera une traduction dans la langue cible.

Aujourd’hui, les entreprises du monde entier relèvent un tout nouveau défi : développer un traducteur vocal en temps réel. La traduction automatique ayant ses limites, le pari est audacieux. Comment fonctionne un traducteur vocal humain ? Le concept est simple et fonctionne en seulement trois étapes :

  • Reconnaissance vocale
  • Traduction 
  • Discours rendu en synthèse vocale

La première étape consiste pour l’utilisateur à dire une phrase dans sa langue maternelle. Maintenant, le traducteur vocal va enregistrer cette phrase et la convertir dans la langue cible. Enfin, il l’a retransmis oralement en utilisant la synthèse vocale. De toute évidence, la procédure est simple, mais quelle est la qualité? Est-ce vraiment efficace et efficient ? Abordons ce sujet ensemble…

Il a plusieurs avantages…

Le fait que la traduction orale puisse être effectuée très instantanément présente un certain nombre d’avantages. Pour commencer, on reçoit une traduction assez rapidement, mais pas tout à fait « instantanément ». Il faut moins d’une seconde pour que la phrase parlée soit traduite. Bien sûr, cela dépend toujours de la vitesse et de la fiabilité de votre connexion Internet. Cependant, le principal avantage de la traduction orale réside dans le fait qu’elle abaisse les barrières linguistiques et facilite la communication entre les personnes même si elles ne partagent pas une langue commune. Que ce soit pour demander des directions, réserver une chambre d’hôtel ou passer une commande dans un restaurant, nous avons tous été dans des situations où un traducteur parlé aurait été utile. Lorsque vous voyagez à l’étranger, un traducteur vocal est bien plus pratique qu’un dictionnaire de poche. En effet, même si un dictionnaire imprimé ou en ligne peut nous donner le sens d’un mot, il ne nous permet pas toujours de le prononcer correctement. Par conséquent, le traducteur vocal est un outil inestimable non seulement pour communiquer avec les autres, mais aussi pour en savoir plus sur le monde qui nous entoure. Enfin, un autre avantage important est que la plupart des traducteurs vocaux sont gratuits et peuvent être trouvés en ligne.

A lire aussi : les téléphones portables haut de gamme étanches

Il existe également un certain nombre d’inconvénients

Cependant, il y a aussi un certain nombre d’inconvénients à considérer. Pour commencer, tout comme la traduction automatique, la traduction vocale a ses inconvénients car elle repose sur l’intelligence artificielle. Les traducteurs vocaux ont du mal à saisir les subtilités et à traduire le langage idiomatique et les jeux de mots. J’ai essayé le traducteur de parole en texte de Google pour la phrase « avoir la puce à l’oreille« . La traduction littérale suggérée par le traducteur de « avoir la puce dans l’oreille » ne nous a pas choqué. De plus, cela ne tient pas toujours compte du contexte, ce qui conduit à des phrases vides de sens et résout le problème de qualité de la traduction. La qualité d’une traduction peut également être affectée par le type de contenu traduit. Si le texte est hautement spécialisé, comme un document juridique ou économique, la traduction sera de moindre qualité. Cependant, si vous avez seulement besoin de traduire quelques phrases courtes et basiques, vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Outre le problème de la qualité de la traduction, les options linguistiques limitées constituent un défi pour la traduction vocale. Évidemment, vous pouvez choisir entre l’anglais, l’espagnol, le français et l’italien, mais les langues moins courantes comme l’hébreu et le lituanien ne sont pas prises en charge. Enfin et surtout, il existe un défi unique à la traduction vocale elle-même : la reconnaissance vocale. Par conséquent, il est essentiel que le traducteur vocal humain entende clairement la phrase afin de fournir une traduction précise. Par conséquent, une prononciation correcte et un environnement exempt de perturbations auditives sont des conditions préalables. Si le traducteur vocal capte un bruit de fond, il devient impossible de fournir une traduction précise, et le traducteur avertira souvent l’utilisateur qu’il ne peut pas fournir de traduction en raison de la faible qualité de l’enregistrement. La capacité de l’utilisateur à articuler clairement est tout aussi importante. Par exemple, l’accent de l’utilisateur peut empêcher le traducteur vocal de fonctionner correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.