Se préparer pour son voyage à Porto Rico

Porto Rico possède des attraits qui feront le bonheur de ses visiteurs avec ses ressources naturelles, ses belles plages à l’ombre des cocotiers et ses eaux bleues.

Tout d’abord, les amateurs de plage pourront s’amuser le long du littoral entre la mer et le soleil. Les larges bandes de sable blanc et le souffle venteux de la mer des Caraïbes sont propices à la quête de bien-être de chacun. Farniente et bain de soleil, jeux de plage ou balades.

Transports à Porto Rico

Il y a deux façons de se rendre à Porto Rico par avion : directement depuis le continent nord-américain ou par des vols réguliers ou charters depuis les îles des Caraïbes. Vous survolerez le soleil portugais à l’aéroport international Luiz Muoz Marin.

Certaines compagnies de croisière dans les Caraïbes au départ de San Juan permettent de se rendre à Porto Rico en bateau. À votre arrivée sur l’île, vous pouvez choisir parmi une variété de moyens de transport pour vous déplacer entre les villes ou pour vous déplacer dans une ville lusophone.

Si vous souhaitez profiter de la liberté de mouvement et vous déplacer à votre propre rythme, la location d’une voiture est une solution efficace. Cependant, elle peut nuire à vos finances. En fonction de vos besoins, le taxi vous permettra de vous déplacer. Sachez toutefois que malgré la calculatrice, certaines lignes, notamment les plus fréquentées, ont des prix fixes.

Les Particulos, qui sont souvent des minibus utilisés pour les transports publics, sont moins chers mais offrent peu de liberté. Les lignes de ferry assurent le transport entre l’île de Porto Rico et les îles voisines comme Culebra ou Vieques.

Les dangers

Porto Rico n’est pas touché par les maladies infectieuses présentes dans les Antilles, contrairement aux îles des Caraïbes. Pensez donc à vous protéger des piqûres de moustiques qui véhiculent la dengue, le chikungunya, voire le virus Zika. Et n’oubliez pas de mettre à jour vos vaccinations universelles qui vous immuniseront contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, et éventuellement contre la coqueluche.

Pour éviter les maladies comme la diarrhée et les estomacs maux, choisissez de l’eau dans une bouteille capsulée car l’eau du robinet n’est pas toujours fiable. Pensez à vous mettre à l’abri du soleil et à porter une bouteille d’eau à la main pour éviter la déshydratation et les coups de soleil.

Évitez également de manger des poissons inconnus, car vous risquez de développer la ciguatera, un trouble alimentaire provoqué par la consommation de poissons prédateurs.

A lire aussi : les meilleurs endroits à visiter au Botswana

Hébergements

En raison de l’industrie touristique largement développée à Porto Rico, vous pouvez vous attendre à une variété d’options d’hébergement variées et abondantes pour répondre à tous les besoins.

Les parcs hôteliers offrent différents niveaux de confort, allant de la chambre d’hôte aux complexes hôteliers, en passant par les hôtels traditionnels. Vous n’aurez aucun mal à trouver un logement qui réponde à la fois à vos besoins en termes de gamme de prix et de type d’hébergement. Ainsi, les complexes hôteliers proposent des formules « tout compris » (pension complète), tandis que les petits hôtels familiaux accueillent les voyageurs indépendants qui souhaitent avoir plus de liberté pour explorer l’île.

Les jeunes Bourlingueurs peuvent également profiter de quelques auberges de jeunesse, un type d’auberge de jeunesse, pour se loger à moindre coût. Les amateurs d’espace peuvent même planter leur tente dans les quelques aires de camping ouvertes sur l’île.

Humidité et climat

Le climat de Porto Rico est tropical avec de fortes influences équatoriales ; en plus de la chaleur qui imprègne les journées tout au long du mois, il faut s’attendre à quelques épisodes pluvieux. Seule l’intensité des adverses fait la différence entre la saison humide et la saison sèche. A noter que les zones côtières de l’île sont plus chaudes que l’intérieur.Toujours est-il que la majorité du temps, il fait beau, avec de belles illuminations éthérées qui permettent toutes sortes d’activités de plein air. Il est préférable de visiter Porto Rico entre décembre et mars, lorsque les températures sont les plus élevées et que les tempêtes sont les moins fréquentes. Pour ceux qui veulent surfer dans des conditions idéales, c’est aussi la période des fantastiques houles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.